michel-vanoudenhoven - conférencier au congrès Odenth 2018 à Bruxelles

Michel VANOUDENHOVEN est docteur en médecine diplômé de l’Université Catholique de Louvain.

Intéressé d’abord à l’action biocatalytique des oligo-éléments sur les enzymes et l’expression des gènes, il apprend à « modifier » le terrain par la phytothérapie, le jeûne, les mono-diètes, la Médecine des « Fonctions » du docteur Ménétrier,…

Considérant plus tard l’état vibratoire des molécules, le niveau d’oxydoréduction des solutions et notre besoin de vitalité, il découvre la dimension énergétique de l’homme, de son alimentation et de la thérapie.

Enfin vient sa période «fonctionnelle » basée sur une approche (micro-) nutritionnelle globale. Il décroche un D.I.U. en Nutrition Humaine à Nancy et une Capacité en médecine et biologie du sport à Montpellier.

Aujourd’hui, entre Médecine des Fonctions et Médecine Fonctionnelle, son approche relève d’une médecine intégrative dont la force réside dans le respect des interconnexions entre tous les processus vitaux.

Les microbes sont entrés en résistance. Notre terrain est-il miné ?

Depuis longtemps déjà l’homme est entré en guerre contre les microbes.

Cette guerre est-elle pertinente, justifiée et correctement menée ?

Les microbes sont-ils d’abord ennemis ou d’abord « symbiotes » ?
Gagnons-nous plus à les détruire qu’à les apprivoiser ?

Quid de la flore intestinale et de sa destruction par l’antibiothérapie ?
Jouons-nous aux apprentis-sorciers avec la nature et faut-il s’étonner de ce que la vie microbienne cherche à contourner nos menaces pour conserver sa propre existence ?

Cette résistance est-elle évitable ?

Est-il encore temps de sceller un autre pacte avec les microbes ?

Pouvons-nous « déminer » notre propre terrain et rendre à notre immunité sa force de frappe originelle ?