Biographies

Pierre-Hubert DUPAS – chirurgien dentiste.

  • Professeur des Universités.
  • Doyen Honoraire de la Faculté de Chirurgie Dentaire de Lille.

Depuis 1976, il consacre exclusivement son activité professionnelle privée au diagnostic et traitement des dysfonctionnements cranio-mandibulaires.

Il est aussi Professeur des Universités à la Faculté de Chirurgie Dentaire de Lille et y exerce la fonction de Doyen. Il est également Praticien Hospitalier au centre Abel Caumartin du C.H.R.U. de Lille.

Il a été l’un des premiers à mettre en évidence et à expliquer à l’aide de la neuro physiologie les relations existantes entre les contacts dentaires, la posture et l’oeil.

Dans son exercice quotidien, il travaille donc en étroite collaboration avec des ostéopathes et des orthoptistes.


Grégory DUPAS –  ostéopathe et enseignant à l’École Supérieure d’Ostéopathie de Paris depuis 1999.

  • Ostéopathe D.O. Posturo-Somatologue © Posturologue.
  • Enseignant à l’Institut d’Ostéopathie de Lille.

Il y exerce également la fonction de Superviseur Clinique. Il a participé à la mise au point des tests cliniques de posture qui permettent aux chirurgiens dentistes, aux ostéopathes et aux orthoptistes de se rapprocher, de se comprendre et d’échanger leurs compétences pour le plus grand bien être des patients.

 

 


Publications

Auteurs de nombreuses publications et de conférences scientifiques nationales et internationales, Pierre-Hubert DUPAS et Grégory DUPAS, ont rédigé ce présent ouvrage afin de communiquer leurs connaissances les plus récentes au grand public. Ce livre se veut donc facile d’accès afin qu’il rende service à celui qui le lit quelle que soit sa formation. Le lecteur y découvrira peut être les symptômes dont il souffre et pourra ainsi trouver les solutions adéquates à ses troubles qui jusque là étaient inexpliqués.

Conférences

Conférence du jeudi de 14h à 14h45 par Pierre-Hubert Dupas

Le dysfonctionnement cranio mandibulaire, la posture et l’œil. Le point de vue du chirurgien-dentiste

Le bruxisme exacerbe les signes cliniques du dysfonctionnement cranio mandibulaire. La connaissance de l’origine de l’un et de l’autre oriente le diagnostic et le traitement du dysfonctionnement cranio-mandibulaire. Après l’anamnèse, la palpation musculaire et articulaire, l’auscultation articulaire, l’examen de la cinématique mandibulaire et de l’imagerie intervient l’étude de la posture et de l’oculogyrie. Pour conclure, le bruxisme perturbe la posture et l’oculogyrie.

Conférence du jeudi de 14h45 à 15h30 par Grégory Dupas

Le dysfonctionnement cranio mandibulaire, la posture et l’œil. Le point de vue de l’ostéopathe

L’étude anatomique montre les relations existantes entre les noyaux nerveux du trijumeau (Vème paire des nerfs crâniens), les nerfs intéressant la posture (XIème paire des nerfs crâniens) et les nerfs oculomoteurs (IIIème, IVème, VIème paires des nerfs crâniens). A cause de ces rapports anatomiques le dysfonctionnement cranio-mandibulaire provoque des troubles posturaux et des troubles de l’oculogyrie. Le test de la ceinture scapulaire permet de définir à quelle spécialiste ostéopathe et/ou orthoptiste le chirurgien-dentiste doit avoir recours pour soigner son patient dans sa globalité.

Objectifs pédagogiques communs :

Nos recherches en anatomie et en neuro physiologie ont mis en évidence l’incidence des contacts dentaires lors du dysfonctionnement cranio mandibulaire sur la posture et l’oculogyrie. Le diagnostic du dysfonctionnement cranio-mandibulaire intéresse, non seulement les chirurgiens-dentistes, mais également les ostéopathes et les orthoptistes. La réussite du traitement dépend donc de la prise en charge global du patient.