Chirurgien-dentiste depuis plus de 30 ans, diplômée de la faculté de Rennes 1.

Dès la 1ère année de médecine, elle suit des cours (facultatifs !) d’aromathérapie avec Pierre Franchomme. Puis, en 4ème année dentaire, des cours (facultatifs !) d’acupuncture (utilisation des aiguilles et du Laser). Après sa thèse sur « Alimentation et prévention bucco-dentaire chez le sportif de compétition », elle se tourne vers l’homéopathie (dentaire et médicale) et fait, en même temps, l’apprentissage de l’espagnol. Ensuite, elle s’intéresse à l’ostéopathie crânienne, puis à la nutripuncture qui lui permet de faire des connexions entre ces approches alternatives et les fondamentaux de la biologie, de la physique et de la chimie.

Plus tard, elle découvre la biokinergie et fait, en même temps, l’apprentissage de la langue arabe (dont elle aime beaucoup la calligraphie). En 2007, elle s’intéresse sérieusement aux technologies Laser, va faire un stage à Ulm (Allemagne) auprès des inventeurs du laser Er-YAG et obtient un D.U. d’ «utilisation médico-chirurgicale des Lasers et technologies apparentées» au CHU de Nîmes en 2009.

En 2013 elle entame la formation longue d’ATC «Toxicologie, toxicochimie, écotoxicochimie fondamentales et appliquées au milieu de travail et à l’environnement», qu’elle terminera l’année suivante.

Présidente d’ODENTH de 2012 à 2016, elle fait partie du conseil d’administration depuis 2010 et participe à la communication, à la préparation et à la promotion des congrès annuels.

Comment faisait-on avant les antibiotiques ?

Depuis des milliers d’années, l’homme vit sur terre, entouré de bactéries, virus et parasites et depuis des milliers d’années, l’homme réussit à survivre ! Sous toutes les latitudes, quels que soient les climats, des traditions, un savoir, ont été transmis de génération en génération pour prendre soin de la nature et préserver les plantes à usage culinaire ou thérapeutique. Les animaux savent d’instinct comment se soigner, les hommes semblent avoir perdu cette capacité…

Il sera question :

  • d’Alexander Fleming, de Louis Pasteur et d’Antoine Béchamp mais aussi d’autres personnages, dans des pays lointains que l’on qualifie souvent à tort de « sous-développés »…
  • de traitements vieux comme le monde, souvent peu coûteux, et qui fonctionnent toujours !…
  • d’écologie, d’économie, de bien-être…

Quelles que soient nos croyances et nos certitudes « scientifiques », il faut bien admettre que la Terre tournait avant que nous arrivions et qu’elle sera encore là après notre mort  : faisons en sorte de laisser les lieux aussi sains que possible pour les générations futures…

Objectifs pédagogiques

Révisions d’histoire, de géographie..

Re-découverte de remèdes simples et efficaces…

Re-découverte du bon sens…