Aucun commentaire.

Festivités autour du 20ème congrès ODENTH, 1er congrès de l’alliance Anph’Odenth

Pour fêter ce 20ème congrès d’ODENTH et 1er congrès de l’alliance Anph’Odenth, nous vous avons réservé des superbes festivités.

Le mercredi 08 mai20ème congrès d’ODENTH à Strasbourg

Visite ésotérique de la cathédrale de Strasbourg :

La statuaire de la Cathédrale Notre Dame à Strasbourg délivre des messages dont la portée ésotérique peut surprendre. Les pierres parlent…Quel discours tiennent ces statues qui semblent parler. À qui s’adressent-elles ? Dans quel langage ? Que traduit alors ce message (ou ce mythe, si l’on préfère) ? L’impossible échange ne semble pouvoir se lire qu’en soulevant le voile des symboles par une approche ésotérique. Loin des discours habituels sur l’histoire de la statuaire, le conférencier vous conduira au fil du temps dans la pensée d’une époque aujourd’hui révolue mais ponctuée de géométrie sacrée, d’astronomie, d’astrologie et de nombres. Autrefois ces sciences se conjuguaient en arts libéraux avec la musique, la dialectique et la rhétorique donnant aux penseurs la vision d’un futur dont l’actualité est surprenante. En d’autres termes, il s’agit de cerner dans les messages délivrés les interrogations sur la destinée de l’humanité.

Visite de la vieille ville de Strasbourg et de sa cathédrale :

Grâce à cette visite, Strasbourg n’aura plus de secret pour vous : « La petite France », ce quartier autrefois coin des pêcheurs, des tanneurs et des meuniers a gardé son charme authentique au bord de l’Ill et ses canaux ; La place de la cathédrale, le palais Rohan…

Diner à la maison Kammerzel :20ème congrès d’ODENTH à Strasbourg

Citée dans le fameux livre de Patricia Schulz parmi les « 1000 lieux qu’il faut avoir vus dans sa vie », la célèbre Maison Kammerzell est selon tous l’une des plus belles brasseries du monde. Idéalement situé au pied de la Cathédrale de Strasbourg, c’est un lieu incontournable à visiter.
Considérée comme « la plus belle maison de Strasbourg », elle symbolise des splendeurs séculaires de la ville qui en tire une grande fierté. Son architecture originale que l’on croirait tout droit sortie d’un conte, offre aux regards les diverses facettes de l’art régional à travers les siècles. Sculptures de bois, fresques murales, escaliers à vis, angles de vue sont autant de détails qui témoignent de la richesse du passé qui habite ce lieu magique. Vous y dégusterez la spécialité locale : La choucroute.

Le jeudi 09 mai

Diner spectacle dans un cadre enchanteur : le pavillon Joséphine.

Construit en 1804 pour accueillir les orangers confisqués au Château de Bouxwiller lors de la Révolution Française, il tient son nom de Joséphine de Beauharnais, impératrice des Français, femme de Napoléon Bonaparte de 1796 à 1809. Ce lieu est situé au coeur du Parc de l’Orangerie, face aux Institutions Européennes.
Lors de cette soirée, souvent moment convivial de partage et de détente, nous vous réservons de nombreuses surprises.

 

Le vendredi 10 mai

Après 2 jours intensifs de congrès, que diriez-vous d’une petite soirée détente sur les canaux de l’Ill à siroter un apéritif et déguster un buffet avec des produits issus de l’agriculture biologique ? Autrement dit, comment faire du bien à son corps et à son esprit ?

 

Le samedi 11 mai

Venez passer une journée exceptionnelle en notre compagnie à la découverte de 2 sites majeurs de l’Alsace.

1 – Le mont Saint-Odile

Haut lieu de pèlerinage dédié à Sainte Odile, patronne des Alsaciens, le couvent du mont Saint Odile fait partie des sites incontournables en Alsace. À voir : le tombeau de Sainte Odile, les chapelles des Larmes et des Anges, la terrasse panoramique et la source miraculeuse.

La légende de Sainte Odile patronne de l’Alsace : Odile, fille d’Etichon (ou Adalric) duc d’Alsace, serait née aveugle. Rejetée par son père, elle fut cachée dans un monastère de Bourgogne et recouvra la vue le jour de son baptême. Son frère Hugues la ramena, mais quand Etichon voulut la marier à un jeune prince, elle s’échappa. Miraculeusement, un rocher s’ouvrit devant elle. Etichon céda et pour sa fille, fonda sur la montagne le couvent de Hohenbourg dont Odile sera la première abbesse.

Le mur Païen : Cette enceinte d’une longueur totale de onze kilomètres fait le tour du plateau du mont Sainte-Odile. Formé d’environ 300 000 blocs cyclopéens, il fait entre 1,60 m et 1,80 m de large et peut atteindre trois mètres de hauteur. Ses origines controversées et sources de fantasmes alimentent de nombreux contes et légendes.

2 – Obernai

Située au cœur de l’Alsace, sur la Route des Vins, au pied du Mont Sainte-Odile et aux portes de la grande plaine agricole et de ses champs à choucroute, Obernai fait partie des Plus Beaux Détours de France. Haut lieu du tourisme alsacien, elle est la 2e ville la plus visitée du Bas-Rhin.

Obernai est une des rares petites villes alsaciennes à avoir gardé son cachet d’autrefois, avec ses remparts, ses tours fortifiées, ses maisons à colombages et ses petites ruelles.

Cité médiévale, ville impériale de la Décapole, berceau légendaire de Sainte Odile, Obernai est un véritable condensé d’Alsace

En savoir plus

Poster un commentaire


NOS PARTENAIRES

 

tarteaucitron.user.getplusId = 'ACCOUNT_ID'; (tarteaucitron.job = tarteaucitron.job || []).push('getplus');