aucun commentaire pour l'instant

Nettoyer les énergies négatives des lieux de soins par le Dr Catherine Rossi

Nettoyer les énergies négatives des lieux de soins

Je ne vais pas vous apprendre que notre métier est continuellement confronté au stress, le stress dû à notre travail, mais aussi le stress des patients qui ont peur, qui ont mal, qui sont inquiets, angoissés. Toutes ces énergies négatives restent dans notre cabinet dentaire une fois que le patient est parti. Les murs, les miroirs s’imprègnent de ce stress, de ces peurs.

La mémoire des lieux

Sur la terre et dans l’univers, tout est énergie. Chaque chose et chaque lieu possède un taux vibratoire qui varie en fonction de l’environnement, en fonction des mémoires qu’il garde et parfois accumulent. C’est comme la mémoire de l’eau dont nous avons plus souvent entendu parler.

Cette énergie, le Qi, est invisible. On ne la voit pas mais avec un peu d’expérience on peut la sentir, mais surtout on en constate les effets. Par exemple les murs d’un lieu peuvent garder la mémoire des émotions des anciens occupants. Il en est de même pour le fauteuil dentaire. Un patient, pourtant détendu, pourrait tout d’un coup se sentir mal à l’aise en s’asseyant sur le fauteuil dentaire qui aurait gardé la mémoire de la peur et du stress du patient précédent. Un coup de lingette nettoiera les microbes mais pas les énergies négatives.

Aération des pièces

Tout d’abord, prenez l’habitude d’aérer la pièce de soins entre chaque patient. Il est toujours désagréable de rentrer dans une salle de soins qui sent le renfermé et l’odeur du patient précédent. Donc, laissez les fenêtres grandes ouvertes le temps du nettoyage du fauteuil. Il existe aussi des mélanges d’huiles essentielles qui ont des propriétés harmonisantes. Si vous fréquentez les salons ou les boutiques bio, vous trouverez surement toutes sortes d’élixir qui ont comme propriété de nettoyer les lieux et les énergies. Ça se présente en spray et c’est très simple d’utilisation, 2 ou 3 sprays au-dessus du fauteuil dentaire après l’avoir désinfecté.

Harmoniser les lieux par les sons

Pour agir au niveau vibratoire, on agit avec des vibrations qui vont réaligner les énergies. Depuis la nuit des temps, les sons ont été utilisés pour guérir l’âme des personnes et des lieux. Selon les traditions, on utilise les cloches, les bols, les gongs et bien sûr les prières, mantras et les chants. Les chants chamaniques et les musiques sacrées ont un pouvoir thérapeutique, car ils ont un haut taux vibratoire. Ils agissent par la voie des ondes, en augmentant le taux vibratoire de l’énergie qui circule dans un corps humain et dans son environnement.

Il faudrait donc choisir des musiques sacrées avec un haut taux vibratoire, pour un nettoyage énergétique hebdomadaire. En fermant le cabinet le soir, vous pouvez laisser cette musique dans le cabinet dentaire pendant la nuit. L’intensité n’a pas d’importance, le son peut être presque inaudible. Vous pouvez utiliser par exemple la musique d’Hildegarde Von Bingen, les chants pour le banquet de St Ursula des 11 mille vierges. Cela permet vraiment un « nettoyage énergétique » en profondeur et de maintenir toujours un niveau énergétique élevé au sein du cabinet dentaire, d’abord pour le bien-être de l’équipe mais surtout pour une meilleure guérison des patients. Il m’arrive même pendant certains soins difficiles, de mettre ces chants d’Hildegarde afin d’apaiser le patient et nous permettre de continuer à travailler dans de bonnes conditions.

On peut également utiliser la technique du diapason, car le LA a une haute valeur vibratoire. Après un soin difficile, on peut faire vibrer le diapason au-dessus du fauteuil dentaire. On répète le passage vibratoire plusieurs fois, jusqu’à ce que le son LA soit très clair, car vous remarquerez qu’au début le son LA est plus « sourd ».

Une histoire vraie

Je voudrais vous partager une situation assez étrange qui m’est arrivée lors de l’étude feng-shui de mon cabinet. Nous avions effectué les travaux de la salle de réunion pendant les vacances de Noël et j’avais consacré les 15 jours de fermeture à trier, ranger. Bref, l’équipe est rentrée le 4 janvier toute joyeuse dans un cabinet métamorphosé, « feng-shuisé » ! Et c’est là que tout a commencé : Fuite d’eau, panne d’ordinateur, arrêt maladie de la secrétaire, démission de la réceptionniste, remplaçante au secrétariat qui a fait des erreurs sur toutes les cartes vitales (1 mois de cartes vitales rejetées). Toutes les énergies semblaient tournées contre moi. Je n’y comprenais plus rien. Le feng-shui m’avait fait d’autres promesses !?

J’appelle donc à la rescousse la personne qui avait accompagné la mise en place du Feng-shui dans mon cabinet. Elle vient avec son maître. La situation état grave !!! Le Maître se promène dans le cabinet en silence. Au bout d’une demi-heure il dit : « Est qu’un médecin qui a travaillé dans ce lieu avant que vous soyez là ? » je réponds « Non c’était un show-room de linge de maison » Il va dans la salle de réunion, celle qui venait d’être totalement refaite et dit « Il y a des malades qui sont venus dans cette pièce, beaucoup de malades et qui y ont laissé beaucoup d’énergies négatives. Les travaux ont déplacé ces énergies négatives dormantes et les ont propulsé dans tout le cabinet » Je m’imaginais en plein film de sorcellerie ! Et pourtant la mémoire me revint : 8 ans plus tôt, j’avais prêté cette pièce à un ostéopathe qui avait besoin pour quelques jours d’un lieu de consultation, le temps de travaux de peinture dans son cabinet. Arrivé pour 4 jours, il est resté 4 mois : 4 mois d’enfer qui ont dévasté mon cabinet, mon équipe et l’estime que j’avais pour cet individu par lequel je m’étais laissée manipuler et que je n’avais pas réussi à mettre dehors.

Nettoyage énergétique du lieu

Ayant mis le doigt sur l’origine de la pollution énergétique, nous avons procédé au nettoyage énergétique du lieu de manière drastique.

Tout d’abord, nous avons mis en boucle les chants d’Hildegarde 24 heures sur 24, pendant 7 jours. En même temps, j’ai fait un nettoyage énergétique des lieux avec de l’encens de benjoin. Le soir avant de partir, j’ai fait bruler le benjoin et je suis passée dans toutes les pièces, dans le calme et en conscience, sans partir dans des trucs trop compliqués, j’ai juste demandé la paix. J’ai reproduit ce rituel 3 fois dans la semaine.

Dans la semaine qui a suivi, j’ai retrouvé 2 secrétaires exceptionnelles. L’informaticien qui depuis 15 jours, avait toujours une bonne excuse pour ne pas venir, a passé une journée entière au cabinet pour remettre le réseau en fonction. Une gentille dame de la sécu est venue directement au cabinet pour télétransmettre à nouveau les 80 dossiers refusés… J’ai travaillé la gratitude !

Je vous avoue que cette expérience a sacrément transformé mes croyances sur les énergies des lieux. Je vous conseille d’expérimenter toutes ces petites choses qui pour moi sont devenues de réelles valeurs ajoutées au bien-être du cabinet dentaire, autant pour l’équipe soignante que pour les patients.

Dr Catherine Rossi

 

Poster un commentaire

Vous devez accepter la politique de confidentialité  pour pouvoir poster des commentaires

> Consultez la politique de confidentialité 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


NOS PARTENAIRES

 

Livre blanc Odenth
tarteaucitron.user.getplusId = 'ACCOUNT_ID'; (tarteaucitron.job = tarteaucitron.job || []).push('getplus');