1

La mycothérapie et les pathologies parodontales

La mycothérapie et les pathologies parodontales

Un arsenal thérapeutique précis pour éviter les pathologies parodontales agressives ou chroniques

Nous observons de plus en plus une origine virale dans les pathologies parodontales : en effet, les virus herpétiques, en particulier le Virus Epstein-Barr (EBV type1) et le virus Human cytomegalovirus (HCMV) ont été associés à différentes pathologies parodontales.

Les virus de l’herpès sont caractérisés par leur capacité à induire une altération immunitaire, en favorisant un tropisme tissulaire avec une phase productive plus ou moins latente .
Ces virus sont dans l’attente d’une activation ou d’une réactivation à la suite d’un stress, ou d’une co-infection.

Cette pathogénie des pathologies parodontales est un processus impliquant différentes interactions assez complexes entre les virus herpétiques, les bactéries, les facteurs environnementaux, les différentes phases de modulation du système immunitaire et la gestion émotionnelle.

Dans les cas de parodontite chronique

Des études démontrent une association entre la présence sous-gingivale de l’EBV-1 et le HCMV et les taux élevés de bactéries parodonto-pathogènes généralement associées aux parodontites sévères (Porphyromonas gingivalis, Bactéroides forsythus, Prevotella intermedia, Prevotella nigrescens et Treponema denticola), et de parasites (amibes).

Certaines études démontrent que l’EBV infecte principalement des lymphocytes B et le HCMV les macrophages.

Avec la mycothérapie, l’usage des champignons organiques, nous constatons que certaines synergies empêchent la pathogénicité bactérienne.

En effet certaines bactéries favorisent l’altération des mécanismes immunitaires et nous empêchent d’avoir une bonne réponse biologique à cette agression.

Les observations cliniques permettent de mettre en évidence le rôle thérapeutique des champignons organiques vitaux pour lutter contre les facteurs qui peuvent participer à l’étiopathologie des pathologies parodontales.

 

Les champignons organiques vitaux utiles dans l‘accompagnement des pathologies parodontales :

Le Tramètes versicolor (Coriolus) : le champignon de l’infection et du système immunitaire

Le coriolus possède des actions antivirales mais il a aussi la capacité d’être modulant viral par excellence; il est aussi antifongique et anti bactérien par ordre décroissant d’action.

Il possède des effets cytotoxiques sur les virus herpétiques qui peuvent causer des effets cytopathogènes directs .

Il favorise l’augmentation de la quantité des lymphocytes T, et la production des interleukines .

Le polysaccaride PSP contenu dans ce champignon agit comme un prébiotique et module la composition du microbiome intestinal et buccal de l’humain.

L’Hericium erinaceus (Crinière de lion) : le champignon de l’inflammation et de la régénération

L’Hericium répare les muqueuses endommagées de la bouche à l’anus .

Ce champignon possède des effets positifs sur les fibroblastes, les keratocytes, les cellules endothéliales et dans certains cas d’atteintes des cellules osseuses. Il agit à travers le système nerveux central.

La recherche en laboratoire, nous a permis de découvrir 2 molécules importantes dans la composition de ce champignon. Ces 2 molécules sont principalement héricénone et érinacine qui stimulent le facteur de croissance des nerfs (NGF).

Le NGF joue un rôle crucial dans la régénération après des lésions nerveuses. Ces lésions peuvent être dues à des traumatismes ou à certains processus métaboliques. Le NGF favorise la reconstruction des gaines de myéline.

Le Lentinula edodes (Shiitake) : le champignon de l’infection

Son action est antibactérienne, antivirale et antifongique par ordre décroissant.

Il est intéressant pour le dentiste car il évite la colonisation sous-gingivale par les bactéries pathogènes en évitant l’expression des protéines virales sur les membranes cellulaires, qui, infectées, peuvent agir comme des récepteurs bactériens.

Le lentinan (polysaccharide contenu dans le shiitake) active via une voie alternative le système complémentaire par la stimulation des macrophages et l’activation des cellules TH 1.

Le Ganoderma lucidum (Reishi) le champignon de l’inflammation et des infections

Les infections de type herpétiques favorisent une modification des réponses des cytokines et des médiateurs inflammatoires .

Le HCMV est assidu à l’expression des gènes de IL-1 et TNF des monocytes macrophages, la pathologie parodontale devient plus destructrice .

Le reishi favorise l’augmentation de l’activité des lymphocytes T, monocytes, cellules N.K et cellules LAK .

Il fait face à un grand nombre de bactéries mais aussi de virus, grâce à l’action antivirale des acides ganodériques de la famille des tripterpènes contenus dans ce champignon.

Ses triterpènes ont démontré leur efficacité face au virus EBV ainsi que l’inhibition de la transcriptase inverse du VIH.

L’Agaricus Blazei Murril (Champignon du soleil, ABM ) : le champignon du soutien immunitaire

Les virus herpétiques HCMV et HSV peuvent induire une immunosuppression en réduisant l’expression à la surface cellulaire des molécules du complexe majeur de l’histocompatibilité, et en  interférant avec la reconnaissance des lymphocytes T.

On observe aussi que l’EBV peut induire une activation polygonale des lymphocytes B avec une production d’anticorps anti-PNn .

L’ABM possède une teneur élevée en substances immunorégulatrices.  Ces substances influencent le système immunitaire de manière positive et le stabilisent ainsi à long terme.

Les bêta-glucanes atténuent également les réactions excessives, telles que celles qui se produisent dans les maladies auto-immunes.  Ce champignon active les défenses humorales : l’immunoglobuline M se reproduit, se forme et se transforme ensuite en immunoglobuline G.  Il favorise la prolifération et la différenciation des macrophages et des monocytes, et aussi l’activation des lymphocytes.

Ainsi des lymphocytes activés permettent une meilleure production d’anticorps grâce à la stimulation des cellules ß à travers les substances messagères (Cytokine IL-6).Ce champignon A.B.M  est reconnu pour posséder des effets anti-histaminiques.

 

En conclusion

La place des virus dans l’étiopathogénie des maladies parodontales est de plus en plus appréhendée.

Mais est-ce l’infection causée par les virus herpétiques qui favorise une pathologie parodontale destructrice ?

Ou est-ce une pathologie parodontale destructrice qui favorise la réactivation d’une infection latente à virus herpétique ?

La bouche est au centre du problème mais pas que…

L’humain, ses microbiomes, sa capacité de modulation, de régulation, son homéostasie sur le plan psychologique, neurologique, endocrinien, et surtout immunitaire sont aussi importants pour mieux appréhender la pathologie en lien avec le pathogène et son hôte .

La pertinence d’utiliser la Mycothérapie

Les différents champignons organiques vitaux que nous vous proposons de découvrir sont, à l’heure actuelle, des éléments extrêmement utiles et efficaces pour maintenir l’état de bien-être et pour restaurer l’immunité à son niveau optimal.

Cette pratique vous offrira aussi une vision plus vaste de la vitalité humaine, et dans la compréhension du fonctionnement du corps en interaction constante avec son environnement.

La démarche de la médecine intégrative et de la mycothérapie ouvrent de nouvelles perspectives dans la compréhension de ces agents infectieux, de l’être humain en tant qu’hôte potentiel et de la rencontre de ces deux protagonistes, exprimée ou non à travers la maladie.

Les champignons possèdent plusieurs fonctions spécifiques et interviennent dans de nombreux processus biologiques .

 

Catherine Bocherens et Stéphane Clody (laboratoire MycoVital)

Commentaire (1)

  1. Répondre
    ursula says:

    très intéressant! je fabrique depuis le début de la crise sanitaire les croquettes de mes chiens (quinoa , flocons de soja, farine de sarrazin et de riz, graines etc.. et pour leurs dents miel de Manuka ) Y intégrer des champignons serait une excellente idée…

Poster un commentaire

Vous devez accepter la politique de confidentialité  pour pouvoir poster des commentaires

> Consultez la politique de confidentialité 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

SI VOUS SOUHAITEZ EN SAVOIR PLUS SUR LA MÉDECINE DENTAIRE HOLISTIQUE

N.B. : sans spam, désinscription à tout moment.