aucun commentaire pour l'instant

Quels impacts environnementaux de nos résines dentaires ?

Quels impacts environnementaux de nos résines dentaires ?

PRIMUM NON NOCERE

En Dentisterie Esthétique et au quotidien, nous utilisons un grand nombre de résines composites. La composition de ces matériaux évolue quotidiennement et des solutions sont en étude. Cependant la plupart des résines composites sont composées de monomères potentiellement toxiques ou d’un noyau à base de Bisphénol A (BPA) qui est un perturbateur endocrinien ou un de ses dérivés (ex : BisGMA, BisEMA…)

Classification et composition de certaines résines composites - odenth

Classification et composition de certaines résines composites commercialisées.

Nous devons être vigilant lors de leur utilisation aussi bien pour la santé de nos patients, que pour celle de l’équipe soignante, pour notre environnement et l’ensemble de la planète.

N’est-il pas de temps de regarder au delà de la bouche de nos patients, de nous poser les bonnes questions, de nous mobiliser pour trouver et utiliser les bonnes solutions afin de réduire l’impact des matériaux dentaires sur notre environnement ?

Notre environnement est déjà impacté lors de la fabrication industrielle des matériaux dentaires en fonction de la provenance de ces matériaux, des transformations qu’ils subissent et des risques pris par le personnel employé.

Il est important de privilégier les industriels et laboratoires qui tiennent comptent et minimisent les effets secondaires sur l’environnement.

Une toxicité en cabinet dentaire pour l’équipe soignante

Lors de leur utilisation dans nos cabinets dentaires, l’équipe soignante et le personnel sont fortement concernés. Le rapport d’analyse des pratiques fournit par la médecine de travail de la Drôme (SIST) fait le point sur les risques encourus par l’équipe du cabinet. De nombreuses études démontrent entre autre la présence de monomères non polymérisés, leur toxicité dans les poussières de résines après fraisage et qui peuvent entrainer des pathologies respiratoires.

Il est conseillé l’aération des locaux et l’utilisation d’un système d’extraction d’air efficace. Le port de gants et masques adaptés aux monomères des résines composites, des gestes et techniques adéquats, le choix du conditionnement du composite et du système adhésif sont des facteurs importants à considérer.

Incidences en bouche des résines composites

L’impact du comportement des résines composite dans la bouche de nos patients est influencé par :

  • le type de composite,
  • le système adhésif et acide utilisés,
  • les protocoles mis en place,
  • les Estérases salivaires,
  • les bactéries,
  • les variations de température,
  • la situation Intra buccale,
  • la photo polymérisation,
  • le blanchiment Dentaire,
  • le temps.

La conversion de la plupart des résines composites polymérisables commercialisées n’est jamais complète. Elle est de l’ordre de 70 à 80%. Elle dépend du type de lampe utilisé, de la durée de polymérisation. La dégradation dans les temps de ces résines libère des monomères qui peuvent avoir des conséquences sur les dents et les muqueuses mais aussi à distance avec un toxicité et des effets secondaires sur l’organisme.

De nombreuses études existent concernant ces matériaux ainsi que sur les précautions à prendre lors de leurs utilisations pour minimiser les effets nuisibles et secondaires. Le choix du matériaux est primordial ainsi qu’une bonne isolation, un rinçage et polissage en fin de traitement.

Dégradation et devenir des résines composites et leurs emballages

Dès lors la question du devenir, du traitement des matériaux après dépose concernant le patient, l’équipe soignante, l’air que nous respirons, l’eau et la nature reste posée, ainsi que celui des contenants et résidus de matériaux non polymérisés, leurs emballages…

C’est pour toutes ces raisons qu’il faut rester vigilant, créer un dialogue avec tous les acteurs concernés sur tous ces sujets afin de trouver des solutions durables, qu’elles soient d’ordre médical, financier, sur les effets indésirables tout en pensant au devenir de la dent, des personnes et de la planète.

Pour cela, la prévention, l’information, le dialogue et la confiance sont des clés de réussite.

Des solutions, il en existe, j’en suis convaincue, sinon, il suffit de les inventer…

Pour ceux qui ont des questions, des informations ou/et des observations, je vous invite à prendre contact avec notre commission scientifique ou avec moi-même en me contactant via ce site.

Myriam ADIB-YAZDI

 

> Voir la Bibliographie de la bio-compatibilité des résines composites

Poster un commentaire

Vous devez accepter la politique de confidentialité  pour pouvoir poster des commentaires

> Consultez la politique de confidentialité 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


NOS PARTENAIRES

 

tarteaucitron.user.getplusId = 'ACCOUNT_ID'; (tarteaucitron.job = tarteaucitron.job || []).push('getplus');