Aucun commentaire.

Les traitements anti-bactériens naturels par le Dr. Catherine Rossi

Par le Dr Catherine Rossi

Peut-on vraiment se passer des antibiotiques allopathiques dans notre métier ?

Oui mais… cela dépend du terrain du patient, du cas clinique, de la disponibilité du praticien pour agir localement en cas d’infection, de la disponibilité du patient pour se faire soigner. Quoi qu’il en soit voici des protocoles (seuls ou associés à un antibiotique allopathique) qui vous permettront de protéger vos patients d’une infection et de ne plus contribuer à créer des résistances aux antibiotiques.

6 mois par an sous antibiotiques pendant 23 ans

Mon expérience des antibiotiques a commencé à la naissance, avec une mère inquiète, qui m’amenait chez le médecin dès que j’éternuais. Une enfance avec des rhino-pharyngites à répétition, suivies de sinusites chroniques jusqu’à l’âge de 12 ans. Les infections urinaires ont pris le relais pendant 10 bonnes années. Sous antibiotiques en quasi permanence, je suis devenue résistante à toutes les molécules…

Puis j’ai découvert à l’âge de 23 ans, l’homéopathie et les médecines naturelles qui m’ont permis de remonter mon terrain et de sauver ma vie. Par besoin de cohérence, désirant faire profiter mes patients de cette manière de se soigner, je me suis formée alors que j’étais encore en 5°année à la fac dentaire de Toulouse en 1983.

Antibio or not antibio ?

Dans notre métier, les 4 grands domaines qui nécessitent une prise en charge particulière anti-bactérienne sont l’endodontie, la parodontie, les suites de chirurgie et en prévention d’une infection.

Je constate depuis de nombreuses années, qu’en fait, je fais très peu de prescriptions à visée anti bactérienne et cela pour plusieurs raisons :

  • Mes patients sont globalement en bonne santé (alimentation bio, se soignent avec les médecines naturelles, font du développement personnel),
  • Je fais systématiquement un bilan et un traitement global à chaque patient qui vient au cabinet, ce qui permet d’anticiper les situations d’urgence,
  • J’agis dans la mesure du possible sur les causes et sur le terrain en augmentant les défenses immunitaires du patient, si bien que les bactéries ne font souvent pas le poids,
  • J’ai une confiance et une foi que je transmets au patient sur sa capacité à guérir.

Endodontie

En urgence : L’abcès dentaire d’origine endodontique
  • Si possible drainer l’abcès et désobturer les racines. Mettre une boulette imbibée d’HE de clou de girofle dans la chambre pulpaire.
  • Injecter en para apical 1ml de la FORMULE 366 injectable de chez Weleda (Argentum metalicum D30 ; Echinacea angustifolia D6) et la prescrire 15mn avant les repas, en dilution (15 gouttes dans un peu d’eau garder sous la langue 1mn puis à avaler 3 fois par jour pendant 10 jours) Attention à prendre loin des HE.
  • NERGESSENCE n°3 (lpev.fr) (HE origan, sarriette, thym rouge, eucalyptus, myrte, pin), 1 à 2 gélules pendant les repas, matin, midi et soir pendant 7 à 15 jours en fonction de l’importance du foyer infectieux.
  • OIL PULLING Antibactérien : Dans une cuillère à soupe d’huile de noix de coco            ajouter :
  • 1 pincée de poudre de Gencix
  • 2 gouttes d’huile essentielle de manuka
  • 2 goutes d’huile essentielle de Lavande officinale
  • 2 goutes d’huile essentielle de thym thujanol
  • 1 goutes d’huile essentielle de clou de girofle
  • 2 goutes d’huile essentielle de laurier noble
  • 2 goutes d’huile essentielle de Sarriette des montagne

Mettre le tout en bouche et faire ce que la médecine ayurvédique appelle le « pulling », c’est-à-dire que ce mélange est gardé en bouche et pulsé entre les dents jusqu’à émulsion pendant 10 mn.

Recracher ce mélange dans un mouchoir en papier qui ira à la poubelle afin de ne pas boucher les canalisations de votre lavabo.

Traitement à faire tous les matins après le petit déjeuner et tous les soirs après le brossage pendant 1 semaine, puis uniquement le soir les 2 semaines suivantes si nécessaire.

Après un traitement de racines infectées
  • injecter à la fin du soin la formule 366 en para apicale et la prescrire en dilution pendant une semaine (15 gouttes 3 fois par jour).
  • Origan compact (Pranarom) 1 capsule 3 fois par jour pendant 15 jours
En cas de kyste radiculaire, après le TR et pour éviter le curetage apical
  • Injecter en para apical de la dent 1ml de la formule 366 (Weleda), une fois par semaine pendant 12 semaines
  • Nergessence n°3 de chez lpev 1 gel matin, midi et soir au milieu des repas pendant 15 jours

Parodontie

En cas d’abcès parodontal
  • Sous anesthésie faire un curetage de la poche parodontale. Drainer l’abcès si possible.

Faire préparer en amont à la pharmacie un complexe antibactérien

15 % HE thym thujanol , 25% HE sarriette des montagnes, 25 % HE lavande officinale, 25 % HE de Manuka, aa 97% +3% Transcutol disper huile de millepertuis.

Mélanger 20 gouttes de cette préparation à de la poudre de Zéolite (laboratoire Herbolistique 02.51.63.06.24) afin d’obtenir une pâte onctueuse et compacte pour l’insérer dans la poche parodontale nettoyer. Faire recracher le surplus.

  • Origan Compact Pranarom 50 mg : 2 capsules 3 fois par jour pendant 3 jours puis 2 capsules par jour les 15 jours suivants, à avaler avec une boisson à température ambiante au cours des repas.
La gingivite ulcéro-nécrotique
  • Arrêt du tabac, augmentation des fruits et légumes
  • Vitamine C liposomale (Altrient C) 2 grammes par jour
  • Pyrogenium D10 Weleda 2 granules le matin à jeun
  • Arsenicum Album D15 Weleda 2 granules à 17h
  • Belladona D10 Weleda 3 granules 3 fois par jour
Traitement de 6 semaines

En local Oil Pulling (voir mode d’emploi ci-dessus)

  • HV de noix de coco 1 cuillère à soupe
  • Gencix 1 pincée
  • HE lavandula officinale 1gt
  • HE millepertuis 1gt
  • HE Ciste ladanifère 1gt
  • HE Manuka 1gt
En pré et post chirurgical

Les préparations anti bactériennes sont toujours associées à des compléments alimentaires à visée anti-inflammatoires et stimulant les défenses immunitaires. En dehors de l’urgence, un travail sur le terrain est généralement effectué, en collaboration avec un naturopathe, afin d’optimiser le potentiel de cicatrisation et de guérison.

  • Arnica D10                Weleda                      1 tube
  • Ruta D10                   Weleda                      1 tube
  • Staphysagria D10    Weleda                      1 tube

2 granules de chaque toutes les 2 heures après l’intervention pendant 48 heures puis matin et soir les 6 jours suivants

BROMELAINE (laboratoire Lescuyer 05.46.56.30.48)

  • 4 jours avant l’intervention, 1 comprimé matin, midi et soir avant les repas.       Continuer 10 jours après l’intervention

CURCUMA POIVRE NOIR (laboratoire Lescuyer 05.46.56.30.48)

  • 4 jours avant l’intervention et les 10 jours suivant, 1 comprimé matin midi et soir au cours des repas

Formule Weleda 366 dil 1 flacon de 60ml (Argentium metalicum D30, Echinacea Angustifolia D6 aa)

  • 15 gouttes matin, midi et soir dans un peu d’eau pendant 10 jours commencer le matin de l’intervention

CICAPAROBIO complexe d’huiles essentielles biologiques, cicatrisantes, anti-infectieuses et antalgiques (TM Centella Asiatica, HE Lavandula angustifolia, Rosmarinus, Thymus Vulgaris, Cupressus, Cinnamonium Cassia, Aniba Rosaedora, Helicrysum italicum) (fabriqué par la pharmacie des Landes 01 39 52 28 83)

  • 1 spray directement sur la plaie 5 à 7 fois par jour, dès la fin de l’intervention, garder en bouche 1mn, avaler ou recracher en fonction de la tolérance.

Dr. Catherine Rossi

 

Source : extrait du livre « Protocoles thérapeutiques d’énergétique dentaire à l’usage des chirurgiens dentistes » du Dr Catherine Rossi
www.naturebiodental-pro.com

Poster un commentaire


NOS PARTENAIRES