aucun commentaire pour l'instant

Le développement durable au cabinet dentaire

Le développement durable, tout le monde en parle, se sent concerné de près ou de loin, mais sait-on vraiment ce que cela implique au quotidien du cabinet dentaire ? Nous avons compilé des études sur ce qui se dit, sur ce qui se fait et ne se fait pas !

Le développement durable (DD) c’est agir de manière responsable pour répondre aux besoins du présent sans compromettre les besoins des générations futures. Le DD c’est produire des richesses sans dégrader l’environnement, tout en améliorant la qualité de vie de tous les êtres vivants et en préservant les ressources de la planète.
Le DD est une notion globale, au croisement de piliers forts que sont traditionnellement l’environnement, le social et l’économie. Un développement « durable » doit impérativement les prendre en compte simultanément. Tous les secteurs d’activité sont concernés et le DD s’inscrit dans la démarche qualité des cabinets dentaires. Les patients aujourd’hui revendiquent le droit à des soins de qualité, respectueux de leur santé et de celle de leurs enfants.

La charte développement durable de l’ADF

Article 1 : La profession dentaire veut exercer sa mission de santé publique de manière responsable en prenant en compte ses impacts environnementaux, sociétaux et économiques.

Article 2 : La profession Dentaire met au cœur de sa démarche, le bien-être et la santé de ses patients. Elle s’engage à renforcer le volet prévention de son activité et à diffuser des conseils d’éducation pour la santé, tout en prenant en considération et en charge la douleur de ses patients.

Article 3 : La profession dentaire s’engage à exercer ses missions dans le parfait respect de la législation en matière de protection des personnes et de l’environnement, de conditions de travail, de déontologie et d’éthique professionnelle.

Article 4 : La profession dentaire cherche à connaître son impact sur l’environnement et met tout en œuvre pour en limiter les effets négatifs.

  • Article 4-1 : Elle veille à maîtriser et à réduire sa consommation d’énergie et d’eau en incitant les praticiens à adopter des éco-gestes, à choisir du matériel moins énergivore et des matériaux moins polluants.
  • Article 4-2 : Elle cherche à réduire ses déchets en évitant le gaspillage et en limitant la consommation de papier, en effectuant leur tri en vue de les recycler, (déchets d’emballages, verre, déchets électroniques, piles…)
  • Article 4-3 : Elle cherche à réduire ses émissions et rejets nocifs dans l’eau et dans l’air, notamment en promouvant l’usage de moyens de transports alternatifs à la voiture pour venir dans les cabinets, aussi bien pour les praticiens que pour les patients.

Article 5 : La profession dentaire s’engage à développer l’achat et l’utilisation de produits matériaux et équipements plus respectueux de l’environnement.

  • Article 5-1 : Elle intègre ses fournisseurs et partenaires dans cette démarche en les incitant à concevoir et à proposer des produits et services conformes aux exigences du développement durable.
  • Article 5-2 : Elle incitera à l’achat de produits avec des écolabels, des produits éco-conçus, recyclés, recyclables, en prenant en compte l’impact économique de cette démarche.
  • Article 5-3 : Elle sera particulièrement attentive à la limitation des emballages, à leur récupération par les fournisseurs, à l’optimisation des livraisons pour limiter les déplacements.

Article 6 : La profession dentaire s’engage à sensibiliser les professionnels concernés et leurs patients aux pratiques et comportements écoresponsables, en les incitant à les adopter.

Article 7 : La profession dentaire s’engage à favoriser dans les cabinets dentaires des conditions de travail harmonieuses, à améliorer la qualité de vie au travail de ses équipes et à promouvoir le développement de leurs compétences.

Article 8 : la profession dentaire s’engage dans le développement durable avec des objectifs de progrès et choisit des indicateurs permettant de mesurer les avancées réalisées au plan environnemental, social et sociétal.

Les dentistes concernés

En septembre et octobre 2013, 503 chirurgiens-dentistes ont répondu à une enquête de l’ADF sur leur positionnement par rapport au développement durable. Les résultats sont surprenants à se demander pourquoi 80% des chirurgiens-dentistes français ne sont pas membres d’ODENTH ???
• 91,8% se disent concernés par le DD dans leur cabinet dentaire
• 75,9% disent que c’est un devoir pour un professionnel de santé
• 54% en moyenne choisissent des peintures sans solvant et des revêtements sans émissions nocives
• 62% utilisent des produits d’entretien bio
• 80,5% ont des osmoseurs à la place des fontaines à eau
• 61,5% utilisent du papier recyclé
• 87% éliminent les produits potentiellement dangereux
• Mais 71,4% se rendent au travail en voiture…
Je me permets un commentaire personnel : je pense que ces % sont loin d’être représentatifs de ce qui se passe en réalité dans les cabinets dentaires de France.
Il est possible que seuls les dentistes concernés aient voulu répondre au sondage dans l’espoir de faire bouger les lignes !

L’engagement de l’industrie dentaire

En tout cas, ces dentistes (503 sur les 20000 qui fréquentent l’ADF chaque année), sont en attente (77,3%) d’un engagement de l’industrie pour des produits plus éco-responsables.

Les questions de l’ADF à la profession lors de ce sondage, soulèvent clairement le remplacement « des produits potentiellement dangereux pour la santé, toxiques pour l’environnement ». C’est déjà un grand pas de reconnaitre leur existence !
En 2014, l’ADF signe une convention tripartite avec les ministères de la santé et du développement durable pour formaliser cette volonté d’améliorer les pratiques de la profession et poursuit sa démarche autour de l’organisation de groupes de travail avec les industriels pour proposer des alternatives à l’usage unique et davantage de produits éco-conçus à des tarifs compétitifs.
L’engagement de l’ADF pour le développement durable permet à la profession Dentaire de s’inscrire dans l’avenir et de mieux anticiper les prochains changements liés à cette question.
Pour en savoir plus :
www.ADF.asso.fr/nosactions/développement–durable (lien expiré)

Depuis 2014, les liens cités ci-dessus ont expiré. Aucune trace du développement durable sur leur site…
Heureusement ODENTH est là pour vous soutenir dans vos démarches !

Nos patients ont aujourd’hui accès à une information très documentée sur les risques de pollution de leur corps par certains soins dentaires. Même si nous ne pouvons encore leur proposer une dentisterie majoritairement écologique, nous avons le devoir de nous engager dans ce chemin, au mieux de ce que nous avons à notre disposition.

Catherine Rossi

Poster un commentaire

Vous devez accepter la politique de confidentialité  pour pouvoir poster des commentaires

> Consultez la politique de confidentialité 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


NOS PARTENAIRES

 

tarteaucitron.user.getplusId = 'ACCOUNT_ID'; (tarteaucitron.job = tarteaucitron.job || []).push('getplus');